Quand tu bois de l'eau, pense à la source !   Vayrana - proverbe oriental

  

"L'eau renversée est difficile à rattraper"   Proverbe chinois

  

"La force de l'eau vient de la source"   Proverbe persan

  

Chacun dirige l'eau vers son moulin"   Proverbe corse

  

"A l'échelle cosmique, l'eau liquide est plus rare que l'or"   Hubert Reeves (astrophysicien)

  

"En buvant l'eau du puits, n'oubliez pas ceux qui l'ont creusé"   Proverbe chinois

  

"Quand on tombe dans l'eau, la pluie ne fait plus peur"   Proverbe russe

  

"Nous ne connaissons la valeur de l'eau que lorsque le puits est à sec"   Proverbe anglais

  

"Il ne faut jamais dire "fontaine, je ne boirais pas de ton eau""   Proverbe français

  

Chacun tire l’eau vers son moulin et laisse à sec son voisin.   Proverbe Catalan

 
Vayrana
 ↑  
Gestion de L'EAU
 ↑  
Patrimoine EAU
 ↑  
Communication
 ↑  
Calendrier
Recherche
 
Fermer
Obtention d'Inf'Eau

Si le lien ne fonctionne pas, contactez le webmestre pour l'en informer.

Déplier Fermer  Lettre de la CACE

LA LETTRE DU RESEAU DE LA

C.A.C.E. n° 61

Coordination nationale des Associations de Consommateurs d’Eau – www.cace.fr

Réunion du 9/01/2007 à Ternay (Rhône)

La prochaine réunion de la CACE est fixée au 6 février 2007

14 heures à la salle du château de Ternay

Présents : Berthon, Fiasson ( Eau et services publics de St Etienne ), Serran, Joffre ( ACF ), Desseigne, Linossier ( ACER ), Badoil, Clerjon ( ACE du Lyonnais ), Bousseau, Brzozowski ( ACE Arconce ), Fantini ( AUE Tournonnaise ),

Absents excusés : Hiriart ( Eau secours Grenoble), Roy ( ACE Nord est de Lyon ), Ticchi, Cousin, Tromel

PREPARATION DU PROCHAIN AQUAREVOLTE

THEME :

L’EAU BIEN COMMUN DOIT ETRE GEREE PAR LES COLLECTIVITES

PRIX DE L’EAU ET PART FIXE

Cette année se sera organisée par l’association des usagers des eaux Tournonnaise

Dans la prochaine lettre de la CACE les invitations vous seront envoyées.

Dés maintenant retenez les dates du samedi 12 et dimanche 13 mai 2007 à TOURNON.

L’ACF nous rend compte des difficultés rencontrer avec le SEBA.

Au SEBA la régie tombe à l’eau !!!

Alors qu’à plusieurs reprises, en « Commission régie » et lors de réunions publiques, le président avait affirmé que le passage en régie n’était pas un problème financier, son dernier rapport est un empilement systématique et laborieux de difficultés financières. Cette volte-face stupéfiante l’amène lui, élu républicain en charge des intérêts des usagers, à se transformer en AVOCAT de l’affermage et plus insidieusement de la SAUR .

Alors qu’il écrit, dans son rapport, qu’un passage en régie n’est pas irréaliste, tout son travail vise à démontrer le contraire, ne reculant pas devant le ridicule d’annoncer -  pour un prochain contrat – une baisse possible des tarifs.

  • Comment expliquer cette volte-face ?
  • Comment expliquer la menace constante d’une catastrophe, en cas de régie, visant à faire peur aux délégués.

INCOHERENCES DES CHIFFRES

Entre deux documents présentés par la président la marge d’une Régie passe d’une perte de 394.000 euros à un bénéfice de 539.000 euros ; un grand écart de presque 1MC.

L’existence de tels écarts, de telles erreurs, suffit à mettre en doute l’avalanche de chiffres que le président du SEBA met en œuvre pour charger une Régie éventuelle de tous les péchés, pour inquiéter les délégués. Il peut le faire d’autant plus qu’il écarte délibérément dans les évaluations les marges bénéficiaires de la SAUR et celles attribuées aux actionnaires.

MANQUEMENTS DU PRESIDENT

L’incohérence des chiffrages peut d’autant plus ne pas apparaître que les Rapports du délégataires SAUR qui contiennent ses comptes rendus financiers n’ont pas été transmis par le président en temps voulu.

L’utilisation systématiquement négative du Rapport Service Public 2000 et du Rapport de la DDAF.

L’utilisation infondée des conclusions de deux réunions de la Commission « régie » :

  1. sur les emplois nécessaires : chimiste, cartographe, informaticien n’apparaissent nulle part comme une obligation immédiate à mettre en œuvre.
  2. Sur le statut du personnel où le drapeau du catastrophisme est agité lorsque sont évoquées des « dissensions » possibles entre les catégories de personnel. La loi n’a pas modifié la réglementation qui fait obligation de reprendre le personnel de la SAUR s’il le souhaite aux conditions antérieures.

La menace d’un arrêt des investissements en cas d’un passage en régie.

Résultat : après une mise en scène bien orchestrée lors de la réunion du comité syndical ,où le président assisté de son avocat s’agitait derrière un pupitre qui dominait les délégués sagement assis en contrebas de part et d’autre de ce pupitre 22 voix pour la régie et 54 pour l’affermage !!! Après nous avoir jeté dehors au moment du vote en faisant voter le huis clos, huis clos d’ailleurs contestable le personnel du SEBA étant resté ainsi que l’avocat.

Une discussion a eu lieu  concernant la réglementation des régies. Un aperçu vous a déjà été donné sur Internet sur la messagerie de lettre CACE.

----------------------------------------------------------------------

COUPON D’ADHESION A LA CACE A RENVOYER A :

CACE, Maison des sociétés, 69360 TERNAY

Nom de l’association :

Adresse :

Téléphone :

e-mail :

Chèque ( 20 euros ou plus ) à l’ordre de la CACE.


ltr_CACE_n61.pdf(635,47 ko) Télécharger Hyperlien   Prévisualiser...  Imprimer... 

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  261617 visiteurs
  27 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 9 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
9 Abonnés