En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
 
 
 

Blog - Vayrana Inf'Eau


 3 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!

Un voyage instructif sur les milieux humides 09/09  -  par   Maurice

28 septembre 2009

Voyage 2009

Dimanche 13 septembre 2009

Un voyage instructif sur les milieux humides

Malgré d'assez nombreuses défections enregistrées suite à des problèmes de santé, le voyage annuel de Vayrana a cependant connu un bon succès puisque ce sont 33 participants qui ont rejoint la Savoie ce samedi 12 septembre.

Au programme de la journée, une première visite dans le village de Chanaz, après une petite promenade sur les rives fleuries du canal de Savières. Le moulin à huile, édifié en 1868, a été remis dans son état originel, après une mise en sommeil de plus de 40 ans. Son propriétaire, véritable passionné, fait fonctionner tous les jours de l'année la meule actionnée par la roue à augets. Le savoir-faire du moulinier et ses explications passionnantes ont conquis les adhérents et sympathisants de Vayrana qui n'ont pas manqué de rapporter huile de noix ou de noisettes ou encore moutarde et confitures.

Après le repas pris à la ferme du Bulle, direction le marais de Lavours, entre Rhône et Séran, au pied du Grand Colombier. Les défenseurs de l'eau ont pu, sous la conduite de Fred, apprécier ce milieu humide riche en espèces animales et végétales, dont certaines très rares comme les fameux papillons Maculinea. Situé à 5 km au nord-ouest du Lac du Bourget, le marais de Lavours est, avec son voisin de Chautagne, l'un des derniers grands marais de l'Europe de l'ouest. Milieu naturel remarquable mais fragile, il est depuis 1984 classé en réserve naturelle, placée sous la responsabilité du Préfet de l'Ain.L'objectif principal de la gestion pratiquée est de conserver les prairies humides et la biodiversité associée. Ainsi, pour lutter contre l'embroussaillement, les prairies sont pâturées par des bovins Highland écossais et fauchées par des tracteurs spéciaux adaptés au terrain mou du marais. Les Pilatois ont parcouru le sentier sur pilotis de deux kilomètres permettant d'observer au plus près le marais et ses habitants, avant de regagner la Maison du Marais pour y visionner un film rappelant toutes les caractéristiques du milieu.

Ravis de cette belle journée instructive, ils se sont donné rendez-vous à l'année prochaine pour un nouveau voyage d'étude sur l'eau. 0928-01_m.jpg

28 septembre 2009

Voyage 2009

Dimanche 13 septembre 2009

Un voyage instructif sur les milieux humides

Malgré d'assez nombreuses défections enregistrées suite à des problèmes de santé, le voyage annuel de Vayrana a cependant connu un bon succès puisque ce sont 33 participants qui ont rejoint la Savoie ce samedi 12 septembre.

Au programme de la journée, une première visite dans le village de Chanaz, après une petite promenade sur les rives fleuries du canal de Savières. Le moulin à huile, édifié en 1868, a été remis dans son état originel, après une mise en sommeil de plus de 40 ans. Son propriétaire, véritable passionné, fait fonctionner tous les jours de l'année la meule actionnée par la roue à augets. Le savoir-faire du moulinier et ses explications passionnantes ont conquis les adhérents et sympathisants de Vayrana qui n'ont pas manqué de rapporter huile de noix ou de noisettes ou encore moutarde et confitures.

Après le repas pris à la ferme du Bulle, direction le marais de Lavours, entre Rhône et Séran, au pied du Grand Colombier. Les défenseurs de l'eau ont pu, sous la conduite de Fred, apprécier ce milieu humide riche en espèces animales et végétales, dont certaines très rares comme les fameux papillons Maculinea. Situé à 5 km au nord-ouest du Lac du Bourget, le marais de Lavours est, avec son voisin de Chautagne, l'un des derniers grands marais de l'Europe de l'ouest. Milieu naturel remarquable mais fragile, il est depuis 1984 classé en réserve naturelle, placée sous la responsabilité du Préfet de l'Ain.L'objectif principal de la gestion pratiquée est de conserver les prairies humides et la biodiversité associée. Ainsi, pour lutter contre l'embroussaillement, les prairies sont pâturées par des bovins Highland écossais et fauchées par des tracteurs spéciaux adaptés au terrain mou du marais. Les Pilatois ont parcouru le sentier sur pilotis de deux kilomètres permettant d'observer au plus près le marais et ses habitants, avant de regagner la Maison du Marais pour y visionner un film rappelant toutes les caractéristiques du milieu.

Ravis de cette belle journée instructive, ils se sont donné rendez-vous à l'année prochaine pour un nouveau voyage d'étude sur l'eau. 0928-01_m.jpg

Fermer

Publié le 26/04/2016 08:59   | |    |