Blog - Enquêtes

Nombre de membres 11 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer Loi et Texte officiels

Déplier Fermer Intercommunalité

Déplier Fermer Brèves d'eau

Déplier Fermer Enquêtes

Déplier Fermer La bande à bonne'eau

Déplier Fermer CACE

Déplier Fermer Trucs & Astuces Eau

Déplier Fermer Vayrana Inf'Eau

Déplier Fermer Ech'eau d'ailleurs

Derniers billets
Archives
10-2019 Novembre 2019
L M M J V S D
        01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
Enquêtes

L'eau du robinet en déclin ? 06/14  -  par Maurice

6 juillet 2014

L'eau du robinet en déclin ?

Enquête

L'eau du robinet en déclin ?

30 juin 2014

Depuis trente ans, la consommation de l'eau en bouteille a triplé. C'est pour comprendre comment les Français considèrent l'eau du robinet que le Commissariat général au développement durable (CGDD) a lancé une enquête d'opinion.

« Perçue comme chère d'une part et moins sure que les eaux en bouteille d'autre part, l'eau du robinet a donc été délaissée pour l'usage boisson par 60 % de la population métropolitaine. » C'est l'une des conclusions de l'enquête menée par le CGDD auprès de 4000 personnes*.
Si deux tiers des Français considèrent que la qualité des ressources est bonne, la moitié estime que les ressources en eau se sont dégradées depuis dix ans et devraient continuer à se dégrader dans les dix ans à venir. Ainsi, on compte aujourd'hui autant de buveurs d'eau du robinet non filtrée que de buveurs d'eau en bouteille (40 % chacun et 20 % pour l'eau du robinet filtrée). Le mauvais goût et la dureté restent les deux principales raisons de ce délaissement. Mais 11 % considère qu'elle est mauvaise pour la santé. Les pesticides (35 %), les résidus toxiques d'origine industrielle (26 %) et les nitrates (14 %) constituent les principales craintes de pollution. Une vision « pessimiste » selon le CGDD qui estime que cela va à l'encontre des observations du terrain et des politiques engagées (DCE notamment).


Sur le plan quantitatif, trois quarts des Français considèrent que la quantité d'eau disponible en France est suffisante pour satisfaire les besoins de tous les secteurs (ménages, industrie, énergie et agriculture). Mais deux tiers reconnaissent qu'elle a diminué et continuera de diminuer dans les dix prochaines années. 75 % déclarent alors préférer diminuer leur niveau de consommation plutôt qu'une augmentation du prix de l'eau. Leur consentement à payer (CAP) moyen  pour conserver leur niveau de consommation actuel est de 14,5 euros par personne et par an, soit 0,26 euros/m3. Pour faire face à la pénurie, 68 % des Français accepterait pourtant de consommer des fruits et légumes arrosés avec des eaux usées traitées. Concernant les eaux de pluie, 9 Français sur 10 sont favorables à sa réutilisation pour l'alimentation en eau potable.
Mais le CGDD estime qu' «  un changement durable des consommations d'eau des Français ne pourra se faire que par l'association d'instruments de communication et économiques. »

* : enquête supervisée par l'Institut français d'opinion publique en avril 2013

plus d'infos :

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Ressources-en-eau-perception-et.html

6 juillet 2014

L'eau du robinet en déclin ?

Enquête

L'eau du robinet en déclin ?

30 juin 2014

Depuis trente ans, la consommation de l'eau en bouteille a triplé. C'est pour comprendre comment les Français considèrent l'eau du robinet que le Commissariat général au développement durable (CGDD) a lancé une enquête d'opinion.

« Perçue comme chère d'une part et moins sure que les eaux en bouteille d'autre part, l'eau du robinet a donc été délaissée pour l'usage boisson par 60 % de la population métropolitaine. » C'est l'une des conclusions de l'enquête menée par le CGDD auprès de 4000 personnes*.
Si deux tiers des Français considèrent que la qualité des ressources est bonne, la moitié estime que les ressources en eau se sont dégradées depuis dix ans et devraient continuer à se dégrader dans les dix ans à venir. Ainsi, on compte aujourd'hui autant de buveurs d'eau du robinet non filtrée que de buveurs d'eau en bouteille (40 % chacun et 20 % pour l'eau du robinet filtrée). Le mauvais goût et la dureté restent les deux principales raisons de ce délaissement. Mais 11 % considère qu'elle est mauvaise pour la santé. Les pesticides (35 %), les résidus toxiques d'origine industrielle (26 %) et les nitrates (14 %) constituent les principales craintes de pollution. Une vision « pessimiste » selon le CGDD qui estime que cela va à l'encontre des observations du terrain et des politiques engagées (DCE notamment).


Sur le plan quantitatif, trois quarts des Français considèrent que la quantité d'eau disponible en France est suffisante pour satisfaire les besoins de tous les secteurs (ménages, industrie, énergie et agriculture). Mais deux tiers reconnaissent qu'elle a diminué et continuera de diminuer dans les dix prochaines années. 75 % déclarent alors préférer diminuer leur niveau de consommation plutôt qu'une augmentation du prix de l'eau. Leur consentement à payer (CAP) moyen  pour conserver leur niveau de consommation actuel est de 14,5 euros par personne et par an, soit 0,26 euros/m3. Pour faire face à la pénurie, 68 % des Français accepterait pourtant de consommer des fruits et légumes arrosés avec des eaux usées traitées. Concernant les eaux de pluie, 9 Français sur 10 sont favorables à sa réutilisation pour l'alimentation en eau potable.
Mais le CGDD estime qu' «  un changement durable des consommations d'eau des Français ne pourra se faire que par l'association d'instruments de communication et économiques. »

* : enquête supervisée par l'Institut français d'opinion publique en avril 2013

plus d'infos :

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Ressources-en-eau-perception-et.html

Fermer Fermer

Publié le 19/04/2016 23:06   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  540503 visiteurs
  3 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 11 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
10 Abonnés