En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 

Blog - Brèves d'eau


 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!

L'Irlande: fin de la gratuité de l'eau... mais fin du gaspillage 03/11  -  par   Maurice

8 mars 2011

L'Irlande: fin de la gratuité de l'eau...mais fin du gaspillage!

Article publié le 7 avril 2010

L’Irlande était la dernière exception européenne concernant sa tarification de l’eau, en effet, depuis 1997, l’eau à usage domestique est gratuite en Irlande, en vertu d’une exception prévue par la directive cadre sur l’eau.

L'Irlande : fin de la gratuité de l'eau… mais fin du gaspillage !

Mais l’Irlande à côté de cela, s’est régulièrement fait tapé sur les doigts par la Commission européenne en raison de la mauvaise qualité de ses eaux  : condamnée en 2002 par la Cour de justice de l’Union européenne, rappelée à l’ordre en 2007 et condamnée en 2008. La dernière en date, à l’automne 2009, la Commission européenne a de nouveau mené l’Irlande devant la CJUE à propos de la qualité de ses eaux.

L’Irlande a également été montrée du doigt par le monde, à la suite d’un rapport de l’OCDE en novembre dernier qui lui demande de mettre fin à la gratuité de l’eau, cette dernière empêchant le « développement d’un secteur des services de l’eau performant aux plans économiques, environnemental et social. »
En décembre 2009, le gouvernement irlandais la fin de la gratuité de l’eau à usage domestique. Les consommateurs devront payer l’eau consommée dès que les compteurs seront installés dans les 1,1 millions de foyers du pays. Le gouvernement compte commencer cette opération en 2011 et estime sa durée à trois ans. Les modalités de déploiement, ainsi que les coûts associés et la répartition des efforts financiers n’ont pas encore été dévoilés.
Sineád O’Brien, coordinatrice du Swan (Sustainable Water Network), un réseau d’organisations de protection de l’environnement sur le thème de l’eau, indique que la plupart des membres sont favorables à ce que les consommateurs paient directement l’eau qu’ils utilisent car « les gens n’accordent pas de valeur à l’eau en tant que ressource jusqu’à ce qu’ils la paient, à moins d’organiser une campagne d’information importante », indique-t-elle. « D’un point de vue pragmatique, c’est aussi le seul moyen de faire rentrer de l’argent pour déployer les mesures nécessaires de protection » de l’eau. Le ministre de l’environnement a déjà annoncé qu’il comptait obtenir un milliard d’euros par an grâce à cette mesure.
Une somme non négligeable car l’Irlande, comme de nombreux pays européens a besoin d’investir : les précipitations baissent, la population s’accroît et le réseau de distribution vieillissant montre des signes de faiblesse inquiétants, avec dans certaines parties du pays jusqu’à 58% de l’eau traitée perdue dans le réseau par fuites diffuses.

8 mars 2011

L'Irlande: fin de la gratuité de l'eau...mais fin du gaspillage!

Article publié le 7 avril 2010

L’Irlande était la dernière exception européenne concernant sa tarification de l’eau, en effet, depuis 1997, l’eau à usage domestique est gratuite en Irlande, en vertu d’une exception prévue par la directive cadre sur l’eau.

L'Irlande : fin de la gratuité de l'eau… mais fin du gaspillage !

Mais l’Irlande à côté de cela, s’est régulièrement fait tapé sur les doigts par la Commission européenne en raison de la mauvaise qualité de ses eaux  : condamnée en 2002 par la Cour de justice de l’Union européenne, rappelée à l’ordre en 2007 et condamnée en 2008. La dernière en date, à l’automne 2009, la Commission européenne a de nouveau mené l’Irlande devant la CJUE à propos de la qualité de ses eaux.

L’Irlande a également été montrée du doigt par le monde, à la suite d’un rapport de l’OCDE en novembre dernier qui lui demande de mettre fin à la gratuité de l’eau, cette dernière empêchant le « développement d’un secteur des services de l’eau performant aux plans économiques, environnemental et social. »
En décembre 2009, le gouvernement irlandais la fin de la gratuité de l’eau à usage domestique. Les consommateurs devront payer l’eau consommée dès que les compteurs seront installés dans les 1,1 millions de foyers du pays. Le gouvernement compte commencer cette opération en 2011 et estime sa durée à trois ans. Les modalités de déploiement, ainsi que les coûts associés et la répartition des efforts financiers n’ont pas encore été dévoilés.
Sineád O’Brien, coordinatrice du Swan (Sustainable Water Network), un réseau d’organisations de protection de l’environnement sur le thème de l’eau, indique que la plupart des membres sont favorables à ce que les consommateurs paient directement l’eau qu’ils utilisent car « les gens n’accordent pas de valeur à l’eau en tant que ressource jusqu’à ce qu’ils la paient, à moins d’organiser une campagne d’information importante », indique-t-elle. « D’un point de vue pragmatique, c’est aussi le seul moyen de faire rentrer de l’argent pour déployer les mesures nécessaires de protection » de l’eau. Le ministre de l’environnement a déjà annoncé qu’il comptait obtenir un milliard d’euros par an grâce à cette mesure.
Une somme non négligeable car l’Irlande, comme de nombreux pays européens a besoin d’investir : les précipitations baissent, la population s’accroît et le réseau de distribution vieillissant montre des signes de faiblesse inquiétants, avec dans certaines parties du pays jusqu’à 58% de l’eau traitée perdue dans le réseau par fuites diffuses.

Fermer

Publié le 15/04/2016 10:31   | |    |