En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
 
 
 

Blog - La bande à bonne'eau


 3 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!

Contrat d'eau : le même prestataire pour un prix 44 % moindre - Saint-Pol-de-Léon 11/11  -  par   Maurice

13 novembre 2011

Contrat d'eau : le même prestataire pour un prix 44 % moindre - Saint-Pol-de-Léon

Contrat d'eau : le même prestataire pour un prix 44 % moindre - Saint-Pol-de-Léon

vendredi 11 novembre 2011
1113_01_m.jpg

Le conseil municipal de mercredi avait, entre autres questions à l'ordre du jour, les votes pour la délégation de service public par affermage, d'eau potable et d'assainissement. En raison d'un travail mené en amont, par la commission ad hoc, aidée de Denis Baron, du cabinet 3Co, les réponses n'ont pas traîné et l'attribution faite, à compter de janvier 2012, en faveur de la Lyonnaise des eaux, mieux disante... avec des tarifs proposés largement diminués par rapport à ceux pratiqués dernièrement.

Rappels de l'opposition

« Le choix s'est porté sur la Lyonnaise des eaux comme futur délégataire. Au vu des propositions, on a du mal à croire qu'il s'agit de la même entreprise que celle qui assure la gestion depuis vingt-deux ans. 44 % de moins pour l'eau, 34 % de moins pour l'assainissement ! Ces chiffres confirment ce que nous nous disions depuis plusieurs années. A savoir : que le fermier pouvait et devait assurer une part plus importante de renouvellement du réseau, sans mettre en péril son existence. Douze kilomètres de réseau remplacés en vingt-deux ans, c'est peu par rapport aux sept kilomètres prévus sur quatre ans. »

Jean-Yves Pendu, qui avait fait de ce problème d'eau et d'assainissement sa marotte, en s'étonnant du contrat signé en 1991 et des avenants successifs, ne manque pas de rappeler ses interventions passées. Comme Bob Simon, autre conseiller d'opposition, il se félicite de la teneur du nouveau contrat, prévu pour neuf ans.

Les nouveaux tarifs du délégataire baissent sur les services d'eau et d'assainissement, avec des prestations largement supérieures intégrées aux futurs contrats, en particulier le remplacement des branchements d'eau potable en plomb, et un plan de renouvellement conséquent de 230 000 € en assainissement.

Baisse de 25 % pour l'abonné en 2012

Pour autant, la facture pour l'usager ne va pas baisser dans les mêmes proportions. Les tarifs communaux sont maintenus en assainissement. En eau potable, des travaux sur quatre ans (environ 800 000 €) de changements de canalisations vétustes sont programmés (3,3 km à Trégondern).

En tenant compte de ces travaux, les tarifs votés ne changeront pas dans les quatre prochaines années, et vont permettre une baisse de plus de 25 % sur la facture des abonnés. Cette baisse se retrouvera sur la facture de décembre 2012, l'acompte en juin se faisant sur des prévisions et non sur relevé de compteur.

13 novembre 2011

Contrat d'eau : le même prestataire pour un prix 44 % moindre - Saint-Pol-de-Léon

Contrat d'eau : le même prestataire pour un prix 44 % moindre - Saint-Pol-de-Léon

vendredi 11 novembre 2011
1113_01_m.jpg

Le conseil municipal de mercredi avait, entre autres questions à l'ordre du jour, les votes pour la délégation de service public par affermage, d'eau potable et d'assainissement. En raison d'un travail mené en amont, par la commission ad hoc, aidée de Denis Baron, du cabinet 3Co, les réponses n'ont pas traîné et l'attribution faite, à compter de janvier 2012, en faveur de la Lyonnaise des eaux, mieux disante... avec des tarifs proposés largement diminués par rapport à ceux pratiqués dernièrement.

Rappels de l'opposition

« Le choix s'est porté sur la Lyonnaise des eaux comme futur délégataire. Au vu des propositions, on a du mal à croire qu'il s'agit de la même entreprise que celle qui assure la gestion depuis vingt-deux ans. 44 % de moins pour l'eau, 34 % de moins pour l'assainissement ! Ces chiffres confirment ce que nous nous disions depuis plusieurs années. A savoir : que le fermier pouvait et devait assurer une part plus importante de renouvellement du réseau, sans mettre en péril son existence. Douze kilomètres de réseau remplacés en vingt-deux ans, c'est peu par rapport aux sept kilomètres prévus sur quatre ans. »

Jean-Yves Pendu, qui avait fait de ce problème d'eau et d'assainissement sa marotte, en s'étonnant du contrat signé en 1991 et des avenants successifs, ne manque pas de rappeler ses interventions passées. Comme Bob Simon, autre conseiller d'opposition, il se félicite de la teneur du nouveau contrat, prévu pour neuf ans.

Les nouveaux tarifs du délégataire baissent sur les services d'eau et d'assainissement, avec des prestations largement supérieures intégrées aux futurs contrats, en particulier le remplacement des branchements d'eau potable en plomb, et un plan de renouvellement conséquent de 230 000 € en assainissement.

Baisse de 25 % pour l'abonné en 2012

Pour autant, la facture pour l'usager ne va pas baisser dans les mêmes proportions. Les tarifs communaux sont maintenus en assainissement. En eau potable, des travaux sur quatre ans (environ 800 000 €) de changements de canalisations vétustes sont programmés (3,3 km à Trégondern).

En tenant compte de ces travaux, les tarifs votés ne changeront pas dans les quatre prochaines années, et vont permettre une baisse de plus de 25 % sur la facture des abonnés. Cette baisse se retrouvera sur la facture de décembre 2012, l'acompte en juin se faisant sur des prévisions et non sur relevé de compteur.

Fermer

Publié le 19/04/2016 13:30   | |    |