Blog - Brèves d'eau

Nombre de membres 11 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer Loi et Texte officiels

Déplier Fermer Intercommunalité

Déplier Fermer Brèves d'eau

Déplier Fermer Enquêtes

Déplier Fermer La bande à bonne'eau

Déplier Fermer CACE

Déplier Fermer Trucs & Astuces Eau

Déplier Fermer Vayrana Inf'Eau

Déplier Fermer Ech'eau d'ailleurs

Derniers billets
Archives
03-2019 Avril 2019
L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
Brèves d'eau

Les eaux de surface européennes loin du bon état écologique 11/12  -  par Maurice

22 novembre  2012

Les eaux de surface européennes loin du bon état écologique

ACTUALITÉS

Surveillance

Les eaux de surface européennes loin du bon état écologique

Version imprimable

21 novembre 2012

L’Agence Européenne pour l’Environnement vient de publier un rapport sur la qualité des eaux de surface. Seules 52% d’entre elles devraient atteindre le bon état écologique en 2015.

Le rapport de l’Agence Européenne de l’Environnement « European waters – assessment of status and pressures » publié le 14 novembre dernier est formel : plus de la moitié des eaux de surface européennes n’atteint pas le bon état écologique d’après les données de 2009. Pour son étude, l’agence a pris en compte 104 000 rivières, 19 000 lacs et 4000 zones côtières ou zones de transition. Seules 52% devraient atteindre le bon état d’ici à 2015. Le rapport précise néanmoins que la qualité des eaux est en voie d’amélioration même si cela n’évolue pas assez vite pour atteindre les cibles fixées par la Directive cadre sur l’eau (DCE). En effet, celle-ci visait à sa publication en 2000, à ce que la totalité des masses d’eau européennes soient en bon état écologique et chimique d’ici 2015.

Les pollutions diffuses pointées du doigt

Pour l’agence, la principale source de pollution reste l’excès de nutriments généré par les fertilisants agricoles. Elle estime que la pollution diffuse d’origine agricole constitue une pression importante pour plus de 40% des eaux côtières et des eaux de rivière et pour un tiers des lacs et des eaux de transition. Concernant l’état chimique, 10% des eaux de surface européennes sont en mauvais état mais l’agence relève que pour 40% d’entre elles, aucune donnée n’est disponible.L’étude rappelle enfin que les écosystèmes aquatiques doivent être mieux gérés, avec une approche intégrée tel que cela est évoqué dans le cadre de la DCE.

Pour en savoir plus :

Hydroplus

Crédits de l'illustration : DR

22 novembre  2012

Les eaux de surface européennes loin du bon état écologique

ACTUALITÉS

Surveillance

Les eaux de surface européennes loin du bon état écologique

Version imprimable

21 novembre 2012

L’Agence Européenne pour l’Environnement vient de publier un rapport sur la qualité des eaux de surface. Seules 52% d’entre elles devraient atteindre le bon état écologique en 2015.

Le rapport de l’Agence Européenne de l’Environnement « European waters – assessment of status and pressures » publié le 14 novembre dernier est formel : plus de la moitié des eaux de surface européennes n’atteint pas le bon état écologique d’après les données de 2009. Pour son étude, l’agence a pris en compte 104 000 rivières, 19 000 lacs et 4000 zones côtières ou zones de transition. Seules 52% devraient atteindre le bon état d’ici à 2015. Le rapport précise néanmoins que la qualité des eaux est en voie d’amélioration même si cela n’évolue pas assez vite pour atteindre les cibles fixées par la Directive cadre sur l’eau (DCE). En effet, celle-ci visait à sa publication en 2000, à ce que la totalité des masses d’eau européennes soient en bon état écologique et chimique d’ici 2015.

Les pollutions diffuses pointées du doigt

Pour l’agence, la principale source de pollution reste l’excès de nutriments généré par les fertilisants agricoles. Elle estime que la pollution diffuse d’origine agricole constitue une pression importante pour plus de 40% des eaux côtières et des eaux de rivière et pour un tiers des lacs et des eaux de transition. Concernant l’état chimique, 10% des eaux de surface européennes sont en mauvais état mais l’agence relève que pour 40% d’entre elles, aucune donnée n’est disponible.L’étude rappelle enfin que les écosystèmes aquatiques doivent être mieux gérés, avec une approche intégrée tel que cela est évoqué dans le cadre de la DCE.

Pour en savoir plus :

Hydroplus

Crédits de l'illustration : DR

Fermer Fermer

Publié le 18/04/2016 06:43   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Nouveautés du site
(depuis 20 jours)
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  393784 visiteurs
  6 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 11 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
10 Abonnés