Quand tu bois de l'eau, pense à la source !   Vayrana - proverbe oriental

  

"L'eau renversée est difficile à rattraper"   Proverbe chinois

  

"La force de l'eau vient de la source"   Proverbe persan

  

Chacun dirige l'eau vers son moulin"   Proverbe corse

  

"A l'échelle cosmique, l'eau liquide est plus rare que l'or"   Hubert Reeves (astrophysicien)

  

"En buvant l'eau du puits, n'oubliez pas ceux qui l'ont creusé"   Proverbe chinois

  

"Quand on tombe dans l'eau, la pluie ne fait plus peur"   Proverbe russe

  

"Nous ne connaissons la valeur de l'eau que lorsque le puits est à sec"   Proverbe anglais

  

"Il ne faut jamais dire "fontaine, je ne boirais pas de ton eau""   Proverbe français

  

Chacun tire l’eau vers son moulin et laisse à sec son voisin.   Proverbe Catalan

 
Blog - Brèves d'eau

Nombre de membres 9 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer Loi et Texte officiels

Déplier Fermer Intercommunalité

Déplier Fermer Brèves d'eau

Déplier Fermer Enquêtes

Déplier Fermer La bande à bonne'eau

Déplier Fermer CACE

Déplier Fermer Trucs & Astuces Eau

Déplier Fermer Vayrana Inf'Eau

Derniers billets
Archives
10-2018 Novembre 2018
L M M J V S D
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
Brèves d'eau

Gilbert Mitterrand, président de France Libertés. 10/12  -  par Maurice

1 octobre  2012

Gilbert Mitterrand, président de France Libertés.

Pragmatique, le président du conseil général Eric Gautier a décrit la politique départementale en matière d'eau en insistant notamment sur la nécessité d' « une gestion publique ». Sur cette thématique, le président de France Libertés, Gilbert Mitterrand, a développé un long plaidoyer planétaire : « L'eau est au cœur de toutes les problématiques, croissance verte, transition énergétique, services publics… En clair, l'eau est au cœur de la transition sociétale, pour une autre mondialisation ». Le fils cadet de François Mitterrand, qui continue le combat de sa mère, a notamment rappelé que « le droit humain d'accès à l'eau » existe depuis une résolution de l'ONU de 2010. « Or, il n'est ni connu, ni effectif. La France ne l'a toujours pas mis dans sa constitution, la Bolivie l'a fait. » Cette évolution lente sur le droit à l'eau – « pour tous et pas seulement ceux qui peuvent la payer » – doit « nous mettre à l'abri de la marchandisation et de la financiarisation », dit-il, ironisant sur les enjeux d'une « économie bleue ». Question de sémantique aussi : « L'eau est un bien commun, on ne peut donc tarifer l'eau, mais le service de l'eau ». Objet de domination aussi – « le Tibet, ce n'est pas seulement le Dalaï-Lama, c'est aussi le château d'eau de la Chine » – l'eau ne doit pas être seulement abordée sous l'angle de la « crise », a appuyé Gilbert Mitterrand : « Prenons le problème à l'envers, prône-t-il. Puisque nous sommes confrontés à ces questions, saisissons-les comme une chance […] en encourageant la participation citoyenne, la solidarité, l'éthique et la politique éducative ».

" On manquera d'eau avant de manquer de pétrole "

1 octobre  2012

Gilbert Mitterrand, président de France Libertés.

Pragmatique, le président du conseil général Eric Gautier a décrit la politique départementale en matière d'eau en insistant notamment sur la nécessité d' « une gestion publique ». Sur cette thématique, le président de France Libertés, Gilbert Mitterrand, a développé un long plaidoyer planétaire : « L'eau est au cœur de toutes les problématiques, croissance verte, transition énergétique, services publics… En clair, l'eau est au cœur de la transition sociétale, pour une autre mondialisation ». Le fils cadet de François Mitterrand, qui continue le combat de sa mère, a notamment rappelé que « le droit humain d'accès à l'eau » existe depuis une résolution de l'ONU de 2010. « Or, il n'est ni connu, ni effectif. La France ne l'a toujours pas mis dans sa constitution, la Bolivie l'a fait. » Cette évolution lente sur le droit à l'eau – « pour tous et pas seulement ceux qui peuvent la payer » – doit « nous mettre à l'abri de la marchandisation et de la financiarisation », dit-il, ironisant sur les enjeux d'une « économie bleue ». Question de sémantique aussi : « L'eau est un bien commun, on ne peut donc tarifer l'eau, mais le service de l'eau ». Objet de domination aussi – « le Tibet, ce n'est pas seulement le Dalaï-Lama, c'est aussi le château d'eau de la Chine » – l'eau ne doit pas être seulement abordée sous l'angle de la « crise », a appuyé Gilbert Mitterrand : « Prenons le problème à l'envers, prône-t-il. Puisque nous sommes confrontés à ces questions, saisissons-les comme une chance […] en encourageant la participation citoyenne, la solidarité, l'éthique et la politique éducative ».

" On manquera d'eau avant de manquer de pétrole "

Fermer Fermer

Publié le 17/04/2016 07:15   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  261590 visiteurs
  26 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 9 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
9 Abonnés