Quand tu bois de l'eau, pense à la source !   Vayrana - proverbe oriental

  

"L'eau renversée est difficile à rattraper"   Proverbe chinois

  

"La force de l'eau vient de la source"   Proverbe persan

  

Chacun dirige l'eau vers son moulin"   Proverbe corse

  

"A l'échelle cosmique, l'eau liquide est plus rare que l'or"   Hubert Reeves (astrophysicien)

  

"En buvant l'eau du puits, n'oubliez pas ceux qui l'ont creusé"   Proverbe chinois

  

"Quand on tombe dans l'eau, la pluie ne fait plus peur"   Proverbe russe

  

"Nous ne connaissons la valeur de l'eau que lorsque le puits est à sec"   Proverbe anglais

  

"Il ne faut jamais dire "fontaine, je ne boirais pas de ton eau""   Proverbe français

  

Chacun tire l’eau vers son moulin et laisse à sec son voisin.   Proverbe Catalan

 
Blog - Brèves d'eau

Nombre de membres 9 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer Loi et Texte officiels

Déplier Fermer Intercommunalité

Déplier Fermer Brèves d'eau

Déplier Fermer Enquêtes

Déplier Fermer La bande à bonne'eau

Déplier Fermer CACE

Déplier Fermer Trucs & Astuces Eau

Déplier Fermer Vayrana Inf'Eau

Derniers billets
Archives
10-2018 Novembre 2018
L M M J V S D
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
Brèves d'eau

Indre - Issoudun - L'eau revient sur le devant de la scène municipale. 07/12  -  par Maurice

12 juillet  2012

Indre - Issoudun - L'eau revient sur le devant de la scène municipale

10/07/2012

L’élu municipal des Verts, Hubert Cendrier, a organisé, hier, un point presse sur l’avenir de l’eau à Issoudun. Un sujet qui fera débat au conseil, jeudi.

De gauche à droite, Jean-Luc Touly, Gabriel Amard et Hubert Cendrier. De gauche à droite, Jean-Luc Touly, Gabriel Amard et Hubert Cendrier.

Régie municipale ou délégation de service public ? Telle est la question qui se pose aujourd'hui. Et chacun y répond avec ses arguments.

Confié par la Ville depuis 1988 à la société Lyonnaise des eaux par délégation de service public pour vingt-cinq ans, le contrat se terminera à la fin de l'année. Le maire, André Laignel, ne cache pas qu'il souhaite un renouvellement du contrat pour douze ans, avec cette même société. Un choix qu'Europe écologie Les Verts, tout comme les élus du Front de gauche d'ailleurs, dénoncent depuis longtemps, préférant une régie municipale.

De 3,80€ à 2,80€ le m3 d'eau

Hier, c'était l'occasion pour Les Verts d'affûter leurs arguments et d'édulcorer l'argument du premier magistrat, selon lequel la Lyonnaise propose un prix de l'eau en baisse de 21 %. « L'eau proprement dite ne représente qu'un tiers du prix, ce qui veut dire que la baisse ne dépasserait pas les 8 %, explique Gabriel Amard, secrétaire national du parti de gauche. Et on peut se demander par ailleurs, pourquoi, tout d'un coup, la Lyonnaise baisserait de 8 %. Cela voudrait dire que l'on s'est fait avoir pendant des années. Ce n'est pas compliqué à comprendre, ça… »
Après avoir rappelé le prix du m3 à Issoudun est de 3,70 €, Jean-Luc Touly, président de la Fondation Danielle-Mitterrand, souligne que la moyenne nationale en délégation de service public est de 3,80 € et de 2,80 € en régie publique. « Outre le prix, c'est un bien commun qui doit être géré publiquement. Et nous estimons que l'eau paye l'eau et qu'il ne doit pas y avoir d'évaporation… Tout l'argent doit être réinvesti au niveau des infrastructures de l'eau… » Hubert Cendrier explique, pour sa part, qu'il avait demandé une expertise publique : « Elle nous a été refusée. Je demande donc une reconduite du contrat pour un an, afin que l'on se donne le temps de réfléchir ensemble à l'idée d'une régie municipale. De nombreuses communes y retournent, d'ailleurs. Je demande également une expertise financière indépendante. Il faut confronter les comptes d'exploitation de régie et mettre tout sur la table ! » Jeudi, au conseil municipal de 18 h 30, ce sera l'ultime occasion.

Emmanuel Bédu

12 juillet  2012

Indre - Issoudun - L'eau revient sur le devant de la scène municipale

10/07/2012

L’élu municipal des Verts, Hubert Cendrier, a organisé, hier, un point presse sur l’avenir de l’eau à Issoudun. Un sujet qui fera débat au conseil, jeudi.

De gauche à droite, Jean-Luc Touly, Gabriel Amard et Hubert Cendrier. De gauche à droite, Jean-Luc Touly, Gabriel Amard et Hubert Cendrier.

Régie municipale ou délégation de service public ? Telle est la question qui se pose aujourd'hui. Et chacun y répond avec ses arguments.

Confié par la Ville depuis 1988 à la société Lyonnaise des eaux par délégation de service public pour vingt-cinq ans, le contrat se terminera à la fin de l'année. Le maire, André Laignel, ne cache pas qu'il souhaite un renouvellement du contrat pour douze ans, avec cette même société. Un choix qu'Europe écologie Les Verts, tout comme les élus du Front de gauche d'ailleurs, dénoncent depuis longtemps, préférant une régie municipale.

De 3,80€ à 2,80€ le m3 d'eau

Hier, c'était l'occasion pour Les Verts d'affûter leurs arguments et d'édulcorer l'argument du premier magistrat, selon lequel la Lyonnaise propose un prix de l'eau en baisse de 21 %. « L'eau proprement dite ne représente qu'un tiers du prix, ce qui veut dire que la baisse ne dépasserait pas les 8 %, explique Gabriel Amard, secrétaire national du parti de gauche. Et on peut se demander par ailleurs, pourquoi, tout d'un coup, la Lyonnaise baisserait de 8 %. Cela voudrait dire que l'on s'est fait avoir pendant des années. Ce n'est pas compliqué à comprendre, ça… »
Après avoir rappelé le prix du m3 à Issoudun est de 3,70 €, Jean-Luc Touly, président de la Fondation Danielle-Mitterrand, souligne que la moyenne nationale en délégation de service public est de 3,80 € et de 2,80 € en régie publique. « Outre le prix, c'est un bien commun qui doit être géré publiquement. Et nous estimons que l'eau paye l'eau et qu'il ne doit pas y avoir d'évaporation… Tout l'argent doit être réinvesti au niveau des infrastructures de l'eau… » Hubert Cendrier explique, pour sa part, qu'il avait demandé une expertise publique : « Elle nous a été refusée. Je demande donc une reconduite du contrat pour un an, afin que l'on se donne le temps de réfléchir ensemble à l'idée d'une régie municipale. De nombreuses communes y retournent, d'ailleurs. Je demande également une expertise financière indépendante. Il faut confronter les comptes d'exploitation de régie et mettre tout sur la table ! » Jeudi, au conseil municipal de 18 h 30, ce sera l'ultime occasion.

Emmanuel Bédu

Fermer Fermer

Publié le 17/04/2016 00:06   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  259518 visiteurs
  29 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 9 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
9 Abonnés