Quand tu bois de l'eau, pense à la source !   Vayrana - proverbe oriental

  

"L'eau renversée est difficile à rattraper"   Proverbe chinois

  

"La force de l'eau vient de la source"   Proverbe persan

  

Chacun dirige l'eau vers son moulin"   Proverbe corse

  

"A l'échelle cosmique, l'eau liquide est plus rare que l'or"   Hubert Reeves (astrophysicien)

  

"En buvant l'eau du puits, n'oubliez pas ceux qui l'ont creusé"   Proverbe chinois

  

"Quand on tombe dans l'eau, la pluie ne fait plus peur"   Proverbe russe

  

"Nous ne connaissons la valeur de l'eau que lorsque le puits est à sec"   Proverbe anglais

  

"Il ne faut jamais dire "fontaine, je ne boirais pas de ton eau""   Proverbe français

  

Chacun tire l’eau vers son moulin et laisse à sec son voisin.   Proverbe Catalan

 
Blog - Brèves d'eau

Nombre de membres 9 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer Loi et Texte officiels

Déplier Fermer Intercommunalité

Déplier Fermer Brèves d'eau

Déplier Fermer Enquêtes

Déplier Fermer La bande à bonne'eau

Déplier Fermer CACE

Déplier Fermer Trucs & Astuces Eau

Déplier Fermer Vayrana Inf'Eau

Derniers billets
Archives
10-2018 Novembre 2018
L M M J V S D
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
Brèves d'eau

Reflexion sur le futur mode de gestion des eaux à la CC de Vitry le François, Régie? 05/12  -  par Maurice

11 mai 2012

Reflexion sur le futur mode de gestion des eaux à la CC de Vitry le François, Régie?

Publié le vendredi 11 mai 2012 dans l'Union de Reims

Le changement de mode de gestion ne portera pas tant sur la facture du particulier - les prix n'augmenteront pas assure Jean-Pierre Bouquet - mais plus sur la maîtrise de la collectivité pour les décisions de gestion, sur la transparence des coûts de service ou encore sur les prestations d'exploitation.

VITRY-LE-FRANCOIS (Ardennes). Le contrat d'exploitation de l'eau par Veolia pour Vitry et Soulanges a pris fin à la fin de l'année. Prolongé d'une année, ce contrat est actuellement mis en concurrence. Pendant ce temps, les élus planchent sur les diverses options de mode de gestion.

LA communauté de communes de Vitry-le-François pourrait dire adieu à Véolia. Ou pas. Le contrat qui lie la CCVLF, et plus précisément Vitry-le-François et la commune de Soulanges depuis vingt ans à la société vient de prendre fin.
Il a été prolongé d'un an afin de laisser le temps aux élus de réfléchir, dans les meilleures conditions, au mode de gestion le plus pertinent de l'eau potable pour les 24 000 habitants de la CCVLF et ce, pour les prochaines années à venir.
En clair, pour la gestion de l'eau, tout est désormais ouvert. « Il n'y a pas de position acquise à tout jamais pour le délégataire actuel Veolia, précise le président de la communauté de communes, Jean-Pierre Bouquet, ni de gestion déléguée à tout jamais. »
Et de poursuivre. « Les compétences des services de la CCVLF ont été renforcées pour assurer un meilleur contrôle de gestion des services délégués et le cas échéant se réapproprier la gestion et la gouvernance du service des eaux. »

Différentes options possibles

Une délibération vient d'être prise en ce sens lors du dernier conseil communautaire.
Avec elle, le lancement d'une procédure pour retenir le meilleur mode de gestion d'eau potable qui s'appliquera aux deux communes, aujourd'hui exploitée par Veolia, mais aussi aux communes dont l'eau est actuellement gérée en régie au sein de la communauté de communes. Ce n'est pas tout.
Le mode de gestion retenu remplacera en outre les contrats actuels liant le reste des communes et villages de la CCVLF au fur à mesure que ces derniers toucheront à leur fin.
« La finalité est bien d'unifier le mode de gestion d'eau potable sur l'ensemble de la communauté de communes », reprend Jean-Pierre Bouquet.
Sur les deux millions de m3 d'eau utilisée par la communauté de communes, 1,8 million environ est géré selon la délégation du service public et 200 000 m3 en service régie.
L'objectif est également d'unifier la tarification et les ressources pour l'ensemble du territoire communautaire.
Actuellement, une mise en concurrence a été établie. Les élus, eux, planchent sur les différentes options possibles de gestion déléguée par affermage du service public d'eau potable ou carrément la mise en place d'une régie.
« A tout moment, nous nous réservons en effet la possibilité de reprendre la gestion de ce service en régie directe, répète Jean-Pierre Bouquet. Dans ce cas, Veolia se retirerait et ce changement organisationnel serait naturellement sans impact sur le quotidien des abonnés ni sur l'emploi des salariés de la concession. »
La délibération reste d'ailleurs explicite à ce sujet.
« La régie présente des avantages mais aussi des inconvénients. Cela demande une véritable réflexion », termine le président.
Un rapport de présentation des installations de l'ensemble de la communauté de communes a été rendu aux principaux décideurs. Il en dit long sur la disparité des modes de gestion sur l'ensemble de la communauté de communes mais aussi sur l'entretien des installations d'eau potable.
C'est le cabinet Merlin qui fut chargé de cette affaire.
« Il a établi un état des lieux. » Les visites ont été terminées le 18 avril. Enfin, un cahier des charges doit être achevé pour la mi-mai. De là, les appels d'offres pour le nouveau marché de l'eau à Vitry-le-François pourront être lancés. Date prévue, début juin.

Anne-Sophie COURSIER

11 mai 2012

Reflexion sur le futur mode de gestion des eaux à la CC de Vitry le François, Régie?

Publié le vendredi 11 mai 2012 dans l'Union de Reims

Le changement de mode de gestion ne portera pas tant sur la facture du particulier - les prix n'augmenteront pas assure Jean-Pierre Bouquet - mais plus sur la maîtrise de la collectivité pour les décisions de gestion, sur la transparence des coûts de service ou encore sur les prestations d'exploitation.

VITRY-LE-FRANCOIS (Ardennes). Le contrat d'exploitation de l'eau par Veolia pour Vitry et Soulanges a pris fin à la fin de l'année. Prolongé d'une année, ce contrat est actuellement mis en concurrence. Pendant ce temps, les élus planchent sur les diverses options de mode de gestion.

LA communauté de communes de Vitry-le-François pourrait dire adieu à Véolia. Ou pas. Le contrat qui lie la CCVLF, et plus précisément Vitry-le-François et la commune de Soulanges depuis vingt ans à la société vient de prendre fin.
Il a été prolongé d'un an afin de laisser le temps aux élus de réfléchir, dans les meilleures conditions, au mode de gestion le plus pertinent de l'eau potable pour les 24 000 habitants de la CCVLF et ce, pour les prochaines années à venir.
En clair, pour la gestion de l'eau, tout est désormais ouvert. « Il n'y a pas de position acquise à tout jamais pour le délégataire actuel Veolia, précise le président de la communauté de communes, Jean-Pierre Bouquet, ni de gestion déléguée à tout jamais. »
Et de poursuivre. « Les compétences des services de la CCVLF ont été renforcées pour assurer un meilleur contrôle de gestion des services délégués et le cas échéant se réapproprier la gestion et la gouvernance du service des eaux. »

Différentes options possibles

Une délibération vient d'être prise en ce sens lors du dernier conseil communautaire.
Avec elle, le lancement d'une procédure pour retenir le meilleur mode de gestion d'eau potable qui s'appliquera aux deux communes, aujourd'hui exploitée par Veolia, mais aussi aux communes dont l'eau est actuellement gérée en régie au sein de la communauté de communes. Ce n'est pas tout.
Le mode de gestion retenu remplacera en outre les contrats actuels liant le reste des communes et villages de la CCVLF au fur à mesure que ces derniers toucheront à leur fin.
« La finalité est bien d'unifier le mode de gestion d'eau potable sur l'ensemble de la communauté de communes », reprend Jean-Pierre Bouquet.
Sur les deux millions de m3 d'eau utilisée par la communauté de communes, 1,8 million environ est géré selon la délégation du service public et 200 000 m3 en service régie.
L'objectif est également d'unifier la tarification et les ressources pour l'ensemble du territoire communautaire.
Actuellement, une mise en concurrence a été établie. Les élus, eux, planchent sur les différentes options possibles de gestion déléguée par affermage du service public d'eau potable ou carrément la mise en place d'une régie.
« A tout moment, nous nous réservons en effet la possibilité de reprendre la gestion de ce service en régie directe, répète Jean-Pierre Bouquet. Dans ce cas, Veolia se retirerait et ce changement organisationnel serait naturellement sans impact sur le quotidien des abonnés ni sur l'emploi des salariés de la concession. »
La délibération reste d'ailleurs explicite à ce sujet.
« La régie présente des avantages mais aussi des inconvénients. Cela demande une véritable réflexion », termine le président.
Un rapport de présentation des installations de l'ensemble de la communauté de communes a été rendu aux principaux décideurs. Il en dit long sur la disparité des modes de gestion sur l'ensemble de la communauté de communes mais aussi sur l'entretien des installations d'eau potable.
C'est le cabinet Merlin qui fut chargé de cette affaire.
« Il a établi un état des lieux. » Les visites ont été terminées le 18 avril. Enfin, un cahier des charges doit être achevé pour la mi-mai. De là, les appels d'offres pour le nouveau marché de l'eau à Vitry-le-François pourront être lancés. Date prévue, début juin.

Anne-Sophie COURSIER

Fermer Fermer

Publié le 16/04/2016 16:25   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  259514 visiteurs
  28 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 9 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
9 Abonnés