En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 

Blog - Brèves d'eau


 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!

Saintes, suite.... 02/12  -  par   Maurice

7 février 2012

Saintes, suite....

Demandons l’organisation d’un référendum sur la gestion de l’eau à Saintes

Le maire doit tenir sa promesse électorale et ne pas  disposer
        de l'eau, bien commun, sans l'accord des citoyens.

Nous sommes TROMPES par Mr Rouger et POMPES par VEOLIA!


L'eau n'est pas très chère à Saintes car elle abondante et accessible mais elle sera encore moins chère en gestion publique pour plusieurs raisons, entre autres, parce que Veolia est suspectée par la cour européenne de s'entendre sur les prix depuis longtemps avec les autres multinationales de l'eau, sur le dos des consommateurs. Ce ne serait pas la première fois que Veolia serait condamné pour entente illicite. 

Le Maire revenant sur sa promesse de Régie Publique se renie et accepte avec sa majorité que l'eau, bien vital commun, soit traitée comme une marchandise, comme un parking, comme un camping...ils acceptent que l'eau soit gérée par des groupes qui rémunèrent des actionnaires et payent des parachutes dorés.

La Régie Publique permettra de pratiquer des tarifs justes pour les Saintais et de remettre la main sur les finances de l'eau: en 3 ans, la commission de contrôle financier de la gestion de l'eau par Veolia, n'a pas été mise en place  par le Maire; par ailleurs, les comptes rendus publics montrent que Veolia n'a pas justifié certaines sommes perçues.

La municipalité cherche à duper les Saintais en voulant mettre en place une « Régie Intéressée », qui n'a de régie que le nom: il s'agit d'une délégation encore plus intéressante pour Veolia, lui assurant ainsi d'avoir une rente fixe quelque soit le volume d’eau consommé, car nous consommons de moins en moins d'eau.
 De plus, les Saintais auraient à supporter cette fausse régie jusqu’en 2021!



        Les signataires de cette pétition demandent à la municipalité de Saintes, selon l’article 72-1 de la constitution du 4 octobre 1958, l’organisation d’un référendum sur la gestion de l’eau des Saintais par une Régie MUNICIPALE à partir de 2014.

7 février 2012

Saintes, suite....

Demandons l’organisation d’un référendum sur la gestion de l’eau à Saintes

Le maire doit tenir sa promesse électorale et ne pas  disposer
        de l'eau, bien commun, sans l'accord des citoyens.

Nous sommes TROMPES par Mr Rouger et POMPES par VEOLIA!


L'eau n'est pas très chère à Saintes car elle abondante et accessible mais elle sera encore moins chère en gestion publique pour plusieurs raisons, entre autres, parce que Veolia est suspectée par la cour européenne de s'entendre sur les prix depuis longtemps avec les autres multinationales de l'eau, sur le dos des consommateurs. Ce ne serait pas la première fois que Veolia serait condamné pour entente illicite. 

Le Maire revenant sur sa promesse de Régie Publique se renie et accepte avec sa majorité que l'eau, bien vital commun, soit traitée comme une marchandise, comme un parking, comme un camping...ils acceptent que l'eau soit gérée par des groupes qui rémunèrent des actionnaires et payent des parachutes dorés.

La Régie Publique permettra de pratiquer des tarifs justes pour les Saintais et de remettre la main sur les finances de l'eau: en 3 ans, la commission de contrôle financier de la gestion de l'eau par Veolia, n'a pas été mise en place  par le Maire; par ailleurs, les comptes rendus publics montrent que Veolia n'a pas justifié certaines sommes perçues.

La municipalité cherche à duper les Saintais en voulant mettre en place une « Régie Intéressée », qui n'a de régie que le nom: il s'agit d'une délégation encore plus intéressante pour Veolia, lui assurant ainsi d'avoir une rente fixe quelque soit le volume d’eau consommé, car nous consommons de moins en moins d'eau.
 De plus, les Saintais auraient à supporter cette fausse régie jusqu’en 2021!



        Les signataires de cette pétition demandent à la municipalité de Saintes, selon l’article 72-1 de la constitution du 4 octobre 1958, l’organisation d’un référendum sur la gestion de l’eau des Saintais par une Régie MUNICIPALE à partir de 2014.

Fermer

Publié le 16/04/2016 06:46   | |    |