Quand tu bois de l'eau, pense à la source !   Vayrana - proverbe oriental

  

"L'eau renversée est difficile à rattraper"   Proverbe chinois

  

"La force de l'eau vient de la source"   Proverbe persan

  

Chacun dirige l'eau vers son moulin"   Proverbe corse

  

"A l'échelle cosmique, l'eau liquide est plus rare que l'or"   Hubert Reeves (astrophysicien)

  

"En buvant l'eau du puits, n'oubliez pas ceux qui l'ont creusé"   Proverbe chinois

  

"Quand on tombe dans l'eau, la pluie ne fait plus peur"   Proverbe russe

  

"Nous ne connaissons la valeur de l'eau que lorsque le puits est à sec"   Proverbe anglais

  

"Il ne faut jamais dire "fontaine, je ne boirais pas de ton eau""   Proverbe français

  

Chacun tire l’eau vers son moulin et laisse à sec son voisin.   Proverbe Catalan

 
Blog - Brèves d'eau

Nombre de membres 9 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer Loi et Texte officiels

Déplier Fermer Intercommunalité

Déplier Fermer Brèves d'eau

Déplier Fermer Enquêtes

Déplier Fermer La bande à bonne'eau

Déplier Fermer CACE

Déplier Fermer Trucs & Astuces Eau

Déplier Fermer Vayrana Inf'Eau

Derniers billets
Archives
11-2018 Décembre 2018
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Brèves d'eau

Fin 2012, la gestion de l'eau potable changera-t-elle de robinet ? 02/12  -  par Maurice

1 février 2012

Fin 2012, la gestion de l'eau potable changera-t-elle de robinet ?

Fin 2012, la gestion de l'eau potable changera-t-elle de robinet ?
mercredi 01.02.2012 - La Voix du Nord

 Entre la régie ou la DSP, les élus ont la majorité des cartes en main pour ouvrir le débat.
|  ON EN PARLE |
Aura-t-il lieu ce débat si longtemps attendu par le groupe communiste et certains Verts sur le passage en régie ou le maintien en délégation de service public ? Depuis deux qu'on en parle, la distribution de l'eau potable pourrait changer de main fin 2012. Le débat est annoncé pour dans deux mois. Un choix politique pour ceux qui voudraient utiliser différemment l'argent qui revient jusqu'ici aux actionnaires.
0201-02_m.jpg



PAR PHILIPPE BESSIN


L'eau est-elle une marchandise comme une autre ? 2012 sera l'année pour se poser la question sur le territoire des 36 communes constituant la Communauté d'agglomération de Lens-Liévin (CALL). Non, ont rappelé les actifs bénévoles engagés dans le collectif Eausecours 62. Ils distribuaient des tracts aux élus, lundi soir, lors du premier conseil de la CALL de l'année. Les usagers reprennent à leur compte les paroles de Danielle Mitterrand trouvant immoral de « marchandiser » cet élément essentiel à la vie. L'eau n'est pas encore bouillante mais on la sent qui chauffe, qui chauffe...

L'enjeu est d'importance, économiquement et politiquement. Soit la convention d'affermage est renouvelée avec une société privée sous forme de délégation de service public soit on passe en régie directe. Dans les rangs des élus, des voix se sont élevées pour remettre en cause la première forme de partenariat qui viendrait surtout enrichir les multinationales. « C'est un choix plus politique que financier... c'est ce que nos collègues du PS ont du mal à comprendre », rappelle Bruno Troni, président du groupe communiste.

Un Vert au créneau
Dans le lot, Daniel Ludwikowski a été l'un des tout premiers à remettre en cause le principe de l'affermage. Lundi, c'est encore l'adjoint au maire Vert de Liévin qui est monté au créneau pour dire qu'il ne voterait pas le budget eau (le PC s'est abstenu lui aussi). L'augmentation de la surtaxe ne lui a pas plu, surtout dans le contexte d'un débat qui pourrait complètement modifier la donne. « Nous ne sommes pas des spécialistes de la distribution d'eau mais nous allons quand même devoir nous prononcer », a déclaré Daniel Ludwikowski. Il ne faut pas attendre le conseil de mars pour ouvrir ce débat mais convoquer un conseil extraordinaire. L'ensemble des conseillers communautaires a les éléments en main.

 » Derrière cette impatience à débattre, on sent une volonté de ne pas laisser enterrer une idée que certains finiraient par oublier à force de l'avoir attendu. Comme un appel à battre le fer tant qu'il est chaud !

À Rouen, Saint-Quentin...
Plusieurs visites, en 2012, ont eu lieu dans des territoires gérés en régie. La commission eau, présidée par le maire communiste de Grenay, s'est rendue à la communauté d'agglomération rouennaise qui a repris directement la distribution d'eau de 179 000 abonnés. Au cours de l'année, d'autres visites ont été effectuées, chez l'exploitant de Lens-Liévin (Veolia) et à la régie de Saint-Quentin.

Autre élément entre les mains des conseillers, la synthèse de l'audit menée par le cabinet G2C environnement pour le compte de la CALL. On y distingue différentes formes possibles de régie possible : simple ou directe (un service communal comme les autres), autonome sans personnalité morale, autonome dotée de la personnalité morale (avec un conseil d'administration). Les documents confiés lundi aux conseillers se référent souvent à des échéances pour 2011.

Logique puisque les délais ont depuis été repoussés d'un an... ce qui explique la forme d'impatience exprimée plus haut par le Vert liévinois.

Bref, il semble que tout le monde ait les cartes en main (ne manquerait plus que l'étude de la nouvelle DSP) pour mener une véritable réflexion sur cet élément si naturel qui, en plein ancien bassin minier, aura connu bien des souffrances au fil des décennies d'extraction charbonnière. La CALL a d'ailleurs été contrainte à de lourds investissements dans des stations de dénitration pour rendre son eau potable. Ce sera aussi un des aspects à prendre en compte dans le choix à venir. •

1 février 2012

Fin 2012, la gestion de l'eau potable changera-t-elle de robinet ?

Fin 2012, la gestion de l'eau potable changera-t-elle de robinet ?
mercredi 01.02.2012 - La Voix du Nord

 Entre la régie ou la DSP, les élus ont la majorité des cartes en main pour ouvrir le débat.
|  ON EN PARLE |
Aura-t-il lieu ce débat si longtemps attendu par le groupe communiste et certains Verts sur le passage en régie ou le maintien en délégation de service public ? Depuis deux qu'on en parle, la distribution de l'eau potable pourrait changer de main fin 2012. Le débat est annoncé pour dans deux mois. Un choix politique pour ceux qui voudraient utiliser différemment l'argent qui revient jusqu'ici aux actionnaires.
0201-02_m.jpg



PAR PHILIPPE BESSIN


L'eau est-elle une marchandise comme une autre ? 2012 sera l'année pour se poser la question sur le territoire des 36 communes constituant la Communauté d'agglomération de Lens-Liévin (CALL). Non, ont rappelé les actifs bénévoles engagés dans le collectif Eausecours 62. Ils distribuaient des tracts aux élus, lundi soir, lors du premier conseil de la CALL de l'année. Les usagers reprennent à leur compte les paroles de Danielle Mitterrand trouvant immoral de « marchandiser » cet élément essentiel à la vie. L'eau n'est pas encore bouillante mais on la sent qui chauffe, qui chauffe...

L'enjeu est d'importance, économiquement et politiquement. Soit la convention d'affermage est renouvelée avec une société privée sous forme de délégation de service public soit on passe en régie directe. Dans les rangs des élus, des voix se sont élevées pour remettre en cause la première forme de partenariat qui viendrait surtout enrichir les multinationales. « C'est un choix plus politique que financier... c'est ce que nos collègues du PS ont du mal à comprendre », rappelle Bruno Troni, président du groupe communiste.

Un Vert au créneau
Dans le lot, Daniel Ludwikowski a été l'un des tout premiers à remettre en cause le principe de l'affermage. Lundi, c'est encore l'adjoint au maire Vert de Liévin qui est monté au créneau pour dire qu'il ne voterait pas le budget eau (le PC s'est abstenu lui aussi). L'augmentation de la surtaxe ne lui a pas plu, surtout dans le contexte d'un débat qui pourrait complètement modifier la donne. « Nous ne sommes pas des spécialistes de la distribution d'eau mais nous allons quand même devoir nous prononcer », a déclaré Daniel Ludwikowski. Il ne faut pas attendre le conseil de mars pour ouvrir ce débat mais convoquer un conseil extraordinaire. L'ensemble des conseillers communautaires a les éléments en main.

 » Derrière cette impatience à débattre, on sent une volonté de ne pas laisser enterrer une idée que certains finiraient par oublier à force de l'avoir attendu. Comme un appel à battre le fer tant qu'il est chaud !

À Rouen, Saint-Quentin...
Plusieurs visites, en 2012, ont eu lieu dans des territoires gérés en régie. La commission eau, présidée par le maire communiste de Grenay, s'est rendue à la communauté d'agglomération rouennaise qui a repris directement la distribution d'eau de 179 000 abonnés. Au cours de l'année, d'autres visites ont été effectuées, chez l'exploitant de Lens-Liévin (Veolia) et à la régie de Saint-Quentin.

Autre élément entre les mains des conseillers, la synthèse de l'audit menée par le cabinet G2C environnement pour le compte de la CALL. On y distingue différentes formes possibles de régie possible : simple ou directe (un service communal comme les autres), autonome sans personnalité morale, autonome dotée de la personnalité morale (avec un conseil d'administration). Les documents confiés lundi aux conseillers se référent souvent à des échéances pour 2011.

Logique puisque les délais ont depuis été repoussés d'un an... ce qui explique la forme d'impatience exprimée plus haut par le Vert liévinois.

Bref, il semble que tout le monde ait les cartes en main (ne manquerait plus que l'étude de la nouvelle DSP) pour mener une véritable réflexion sur cet élément si naturel qui, en plein ancien bassin minier, aura connu bien des souffrances au fil des décennies d'extraction charbonnière. La CALL a d'ailleurs été contrainte à de lourds investissements dans des stations de dénitration pour rendre son eau potable. Ce sera aussi un des aspects à prendre en compte dans le choix à venir. •

Fermer Fermer

Publié le 16/04/2016 06:17   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Nouveautés du site
(depuis 20 jours)
Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  281448 visiteurs
  13 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 9 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
9 Abonnés