Quand tu bois de l'eau, pense à la source !   Vayrana - proverbe oriental

  

"L'eau renversée est difficile à rattraper"   Proverbe chinois

  

"La force de l'eau vient de la source"   Proverbe persan

  

Chacun dirige l'eau vers son moulin"   Proverbe corse

  

"A l'échelle cosmique, l'eau liquide est plus rare que l'or"   Hubert Reeves (astrophysicien)

  

"En buvant l'eau du puits, n'oubliez pas ceux qui l'ont creusé"   Proverbe chinois

  

"Quand on tombe dans l'eau, la pluie ne fait plus peur"   Proverbe russe

  

"Nous ne connaissons la valeur de l'eau que lorsque le puits est à sec"   Proverbe anglais

  

"Il ne faut jamais dire "fontaine, je ne boirais pas de ton eau""   Proverbe français

  

Chacun tire l’eau vers son moulin et laisse à sec son voisin.   Proverbe Catalan

 
Blog - Brèves d'eau

Nombre de membres 9 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer Loi et Texte officiels

Déplier Fermer Intercommunalité

Déplier Fermer Brèves d'eau

Déplier Fermer Enquêtes

Déplier Fermer La bande à bonne'eau

Déplier Fermer CACE

Déplier Fermer Trucs & Astuces Eau

Déplier Fermer Vayrana Inf'Eau

Derniers billets
Archives
10-2018 Novembre 2018
L M M J V S D
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
Brèves d'eau

A Issoudun,Indre, la gestion de l'eau fait débat 01/12  -  par Maurice

9 janvier 2012

A Issoudun,Indre, la gestion de l'eau fait débat

La gestion de l'eau fait débat

07/01/2012
 Jean-Luc Touly, spécialiste des questions de l'eau à la Fondation Mitterrand, était l'invité d'Hubert Cendrier (élu Vert) pour débattre de la gestion de l'eau. -

Le sujet de l'eau a déjà donné lieu à plusieurs joutes oratoires entre Hubert Cendrier (élu Europe écologie) et le maire, dans l'enceinte du conseil municipal. Cette fois-ci, c'est avec le grand public que l'élu Vert souhaitait en débattre. Jeudi soir, une trentaine de personnes avaient répondu à son invitation, salle Guilpain. Pour évoquer le sujet, Hubert Cendrier avait convié un spécialiste, Jean-Luc Touly, responsable du secteur eau à la fondation France Libertés de Danielle Mitterrand. L'audit commandé par la Ville d'Issoudun, et rendu public par Hubert Cendrier, a été l'objet de discussions. Mais Jean-Luc Touly souhaitait aussi évoquer des pistes de réflexion. « Il ne s'agit pas d'accuser qui que ce soit. Chacun est libre dans sa commune. Simplement, la gestion de l'eau mérite un débat public, des explications, des échanges pour réfléchir à d'autres solutions que la délégation au privé », a indiqué en préambule Jean-Luc Touly.

A Issoudun, le contrat avec la Lyonnaise des eaux arrive à échéance fin 2012. « Ça laisse peu de temps pour engager un débat. Pourquoi ne pas prolonger d'un an le contrat pour se laisser le temps de la réflexion ? Plusieurs pistes sont à étudier : le passage en régie publique, la délégation au privé ou la société publique locale. Cette solution intermédiaire, à mi-distance des deux autres, ne peut se décider dans la précipitation. D'où l'urgencede prendre son temps ! »

9 janvier 2012

A Issoudun,Indre, la gestion de l'eau fait débat

La gestion de l'eau fait débat

07/01/2012
 Jean-Luc Touly, spécialiste des questions de l'eau à la Fondation Mitterrand, était l'invité d'Hubert Cendrier (élu Vert) pour débattre de la gestion de l'eau. -

Le sujet de l'eau a déjà donné lieu à plusieurs joutes oratoires entre Hubert Cendrier (élu Europe écologie) et le maire, dans l'enceinte du conseil municipal. Cette fois-ci, c'est avec le grand public que l'élu Vert souhaitait en débattre. Jeudi soir, une trentaine de personnes avaient répondu à son invitation, salle Guilpain. Pour évoquer le sujet, Hubert Cendrier avait convié un spécialiste, Jean-Luc Touly, responsable du secteur eau à la fondation France Libertés de Danielle Mitterrand. L'audit commandé par la Ville d'Issoudun, et rendu public par Hubert Cendrier, a été l'objet de discussions. Mais Jean-Luc Touly souhaitait aussi évoquer des pistes de réflexion. « Il ne s'agit pas d'accuser qui que ce soit. Chacun est libre dans sa commune. Simplement, la gestion de l'eau mérite un débat public, des explications, des échanges pour réfléchir à d'autres solutions que la délégation au privé », a indiqué en préambule Jean-Luc Touly.

A Issoudun, le contrat avec la Lyonnaise des eaux arrive à échéance fin 2012. « Ça laisse peu de temps pour engager un débat. Pourquoi ne pas prolonger d'un an le contrat pour se laisser le temps de la réflexion ? Plusieurs pistes sont à étudier : le passage en régie publique, la délégation au privé ou la société publique locale. Cette solution intermédiaire, à mi-distance des deux autres, ne peut se décider dans la précipitation. D'où l'urgencede prendre son temps ! »

Fermer Fermer

Publié le 15/04/2016 15:25   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  261612 visiteurs
  32 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 9 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
9 Abonnés