Quand tu bois de l'eau, pense à la source !   Vayrana - proverbe oriental

  

"L'eau renversée est difficile à rattraper"   Proverbe chinois

  

"La force de l'eau vient de la source"   Proverbe persan

  

Chacun dirige l'eau vers son moulin"   Proverbe corse

  

"A l'échelle cosmique, l'eau liquide est plus rare que l'or"   Hubert Reeves (astrophysicien)

  

"En buvant l'eau du puits, n'oubliez pas ceux qui l'ont creusé"   Proverbe chinois

  

"Quand on tombe dans l'eau, la pluie ne fait plus peur"   Proverbe russe

  

"Nous ne connaissons la valeur de l'eau que lorsque le puits est à sec"   Proverbe anglais

  

"Il ne faut jamais dire "fontaine, je ne boirais pas de ton eau""   Proverbe français

  

Chacun tire l’eau vers son moulin et laisse à sec son voisin.   Proverbe Catalan

 
Blog - Brèves d'eau

Nombre de membres 9 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer Loi et Texte officiels

Déplier Fermer Intercommunalité

Déplier Fermer Brèves d'eau

Déplier Fermer Enquêtes

Déplier Fermer La bande à bonne'eau

Déplier Fermer CACE

Déplier Fermer Trucs & Astuces Eau

Déplier Fermer Vayrana Inf'Eau

Derniers billets
Archives
10-2018 Novembre 2018
L M M J V S D
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
Brèves d'eau

Un taux record de satisfaction pour le service de l'eau en France 10/11  -  par Maurice

19 octobre 2011

Un taux record de satisfaction pour le service de l'eau en France

5, rue Royale 75008 PARIS - Téléphone : 01 42 56 20 00 - Fax : 01 42 56 01 87 - www.cieau.com

Association Loi 1901. SIREN 401 644 570. APE 9499Z – N° de TVA intracommunautaire : FR 13 401 644 570

 Paris, le 13 Octobre 2011

COMMUNIQUE DE PRESSE                            BAROMETRE C. I .EAU/TNS-SOFRES

« LES FRANÇAIS ET L’EAU »

(16ème édi t ion)

UN TAUX RECORD DE SAT ISFACT ION POUR LE SERVICE DE L’EAU EN France

87% des Français sont satisfaits du service d’eau de leur commune. Une progression constante depuis quelques années (83% en 2007, 85% en 2009).

Une satisfaction que l’on retrouve à l’égard de la qualité de l’eau du robinet elle-même ; cette année encore, 79% des Français se déclarent satisfaits de la qualité de l’eau de leur domicile (76% en 2007 et 77% en 2009).

Cette appréciation très positive des Français repose principalement sur deux fondamentaux : ils la trouvent bonne et elle leur inspire confiance. Ainsi, 7 Français sur 10 trouvent que leur eau du robinet a bon goût (même si chlore et calcaire demeurent les griefs récurrents des 21% de Français insatisfaits de la qualité de leur eau).

De même, huit Français sur dix déclarent avoir confiance en l'eau du robinet ; un niveau d’adhésion toujours très élevé. Cette confiance s’appuie notamment sur le processus de surveillance :

• 97% des Français savent que l’eau est contrôlée.

• 89% ont confiance dans les autorités sanitaires et 79% dans les entreprises de l’eau pour contrôler la qualité.

Notons que les thèmes relatifs à la qualité (contrôles, normes et provenance) arrivent au premier rang des sujets sur lesquels les Français souhaitent être informés.

• 57% souhaitent être informés sur les contrôles de qualité

• 52% souhaitent être informés sur les normes

D’ailleurs la question de l’information demeure centrale. L’information disponible sur l’eau est riche et variée, de par sa multitude d’émetteurs (médias, professionnels de l’eau, pouvoirs publics, monde associatif…). Mais l’enquête prouve qu’elle manque encore d’efficience.

Si les Français se déclarent mieux informés que les années précédentes, on ne peut que constater la persistance d’idées reçues voire fausses sur l’eau. Par exemple, 71% sont convaincus que l’eau potable existe à l’état naturel, ce qui est faux. Dans le même  ordre d’idées, le malentendu sur les eaux usées perdure : 1 Français sur 2 pense, à tort, que les eaux usées sont directement retraitées pour faire de l’eau potable.

Le sujet est certes complexe et multi-dimensionnel, ce qui explique la difficulté d’accès à une information ‘juste’. C’est pourquoi nous avons choisi de mettre en exergue chacune de ces idées reçues, tout au long de notre synthèse des principaux résultats du baromètre.

Deux Français sur trois (65%) déclarent boire de l’eau du robinet tous les jours.

• 78% des sondés se disent buveurs d’eau du robinet (65% quotidiennement et 13% occasionnellement),

• 77% déclarent boire de l’eau en bouteille (47% quotidiennement et 30% occasionnellement).

Sans surprise dans un contexte économique tendu, les Français pensent que l’eau du robinet est chère. Mais dans le même temps, l’appréciation du « budget eau » réel apparaît perfectible :

- 35% seulement se disent en mesure de citer un chiffre pour le prix moyen du m3.

Chiffre d’ailleurs nettement surévalué puisque, en moyenne le prix du m3 estimé correspond à près de deux fois le niveau du prix réel.

- De la même manière, si les Français recevant une facture d’eau évaluent plutôt bien le montant annuel de leurs dépenses d’eau, ils ont beaucoup plus de mal à en estimer le poids relatif par rapport à d’autres postes de dépense (énergie, téléphonie, Internet…).

Par ailleurs, presque la moitié (49%) se dit prête à payer l’eau plus cher pour préserver la qualité des ressources. Des Français plus préoccupés que les années précédentes par l’évolution des ressources. 46% craignent de manquer d’eau dans l’avenir, même si cette inquiétude s’inscrit surtout dans un avenir lointain (20% pensent manquer d’eau d’ici plus de 50 ans).

73% pensent parallèlement que les nappes souterraines, les rivières et les fleuves sont menacés. L’enjeu majeur de la préservation des ressources naturelles est bien compris (84%), de même que la nécessité d’investissements importants et de la mobilisation de chacun (particuliers, pouvoirs publics, mais surtout industriels et agriculteurs) vers cet objectif.

Néanmoins, les Français se montrent beaucoup plus réticents à l’idée de contribuer financièrement à la préservation des ressources en eau (seuls 49% sont prêts à payer l’eau plus cher dans cette optique). Les Français se montrent sensibles à la ‘consommation responsable’, un comportement s’illustrant par des gestes écologiques au quotidien :

• La quasi totalité d’entre eux se dit prête à privilégier les douches par rapport aux bains, à être attentive aux fuites,

• 87% à ne pas évacuer les produits polluants dans l’évier ou dans les toilettes

• 78% à éviter l’usage de pesticides et des désherbants chimiques.

Selon eux, se montrer attentif à la quantité d’eau que l’on consomme répond d’abord à un objectif d’économie financière (44%, + 6 points en un an), devant celui de préservation des ressources en France (28%) et de sauvegarde de la planète (24%, -7 points en un an).

Nathalie DAVOISNE - Tél : 01 42 56 20 00 - Mail : ndavoisne@cieau.com

L'édition 2011 du Baromètre "Les Français et l'eau" a été réalisée auprès de 1 000 individus âgés de 18 ans et plus, issus d’un échantillon national représentatif après pondération de la population française âgée de 15 ans et plus. Les entretiens ont été menés en face à face, à domicile du 19 avril au 2 mai 2011. Cette synthèse reprend les chiffres les plus marquants et les principaux enseignements de l'enquête.

19 octobre 2011

Un taux record de satisfaction pour le service de l'eau en France

5, rue Royale 75008 PARIS - Téléphone : 01 42 56 20 00 - Fax : 01 42 56 01 87 - www.cieau.com

Association Loi 1901. SIREN 401 644 570. APE 9499Z – N° de TVA intracommunautaire : FR 13 401 644 570

 Paris, le 13 Octobre 2011

COMMUNIQUE DE PRESSE                            BAROMETRE C. I .EAU/TNS-SOFRES

« LES FRANÇAIS ET L’EAU »

(16ème édi t ion)

UN TAUX RECORD DE SAT ISFACT ION POUR LE SERVICE DE L’EAU EN France

87% des Français sont satisfaits du service d’eau de leur commune. Une progression constante depuis quelques années (83% en 2007, 85% en 2009).

Une satisfaction que l’on retrouve à l’égard de la qualité de l’eau du robinet elle-même ; cette année encore, 79% des Français se déclarent satisfaits de la qualité de l’eau de leur domicile (76% en 2007 et 77% en 2009).

Cette appréciation très positive des Français repose principalement sur deux fondamentaux : ils la trouvent bonne et elle leur inspire confiance. Ainsi, 7 Français sur 10 trouvent que leur eau du robinet a bon goût (même si chlore et calcaire demeurent les griefs récurrents des 21% de Français insatisfaits de la qualité de leur eau).

De même, huit Français sur dix déclarent avoir confiance en l'eau du robinet ; un niveau d’adhésion toujours très élevé. Cette confiance s’appuie notamment sur le processus de surveillance :

• 97% des Français savent que l’eau est contrôlée.

• 89% ont confiance dans les autorités sanitaires et 79% dans les entreprises de l’eau pour contrôler la qualité.

Notons que les thèmes relatifs à la qualité (contrôles, normes et provenance) arrivent au premier rang des sujets sur lesquels les Français souhaitent être informés.

• 57% souhaitent être informés sur les contrôles de qualité

• 52% souhaitent être informés sur les normes

D’ailleurs la question de l’information demeure centrale. L’information disponible sur l’eau est riche et variée, de par sa multitude d’émetteurs (médias, professionnels de l’eau, pouvoirs publics, monde associatif…). Mais l’enquête prouve qu’elle manque encore d’efficience.

Si les Français se déclarent mieux informés que les années précédentes, on ne peut que constater la persistance d’idées reçues voire fausses sur l’eau. Par exemple, 71% sont convaincus que l’eau potable existe à l’état naturel, ce qui est faux. Dans le même  ordre d’idées, le malentendu sur les eaux usées perdure : 1 Français sur 2 pense, à tort, que les eaux usées sont directement retraitées pour faire de l’eau potable.

Le sujet est certes complexe et multi-dimensionnel, ce qui explique la difficulté d’accès à une information ‘juste’. C’est pourquoi nous avons choisi de mettre en exergue chacune de ces idées reçues, tout au long de notre synthèse des principaux résultats du baromètre.

Deux Français sur trois (65%) déclarent boire de l’eau du robinet tous les jours.

• 78% des sondés se disent buveurs d’eau du robinet (65% quotidiennement et 13% occasionnellement),

• 77% déclarent boire de l’eau en bouteille (47% quotidiennement et 30% occasionnellement).

Sans surprise dans un contexte économique tendu, les Français pensent que l’eau du robinet est chère. Mais dans le même temps, l’appréciation du « budget eau » réel apparaît perfectible :

- 35% seulement se disent en mesure de citer un chiffre pour le prix moyen du m3.

Chiffre d’ailleurs nettement surévalué puisque, en moyenne le prix du m3 estimé correspond à près de deux fois le niveau du prix réel.

- De la même manière, si les Français recevant une facture d’eau évaluent plutôt bien le montant annuel de leurs dépenses d’eau, ils ont beaucoup plus de mal à en estimer le poids relatif par rapport à d’autres postes de dépense (énergie, téléphonie, Internet…).

Par ailleurs, presque la moitié (49%) se dit prête à payer l’eau plus cher pour préserver la qualité des ressources. Des Français plus préoccupés que les années précédentes par l’évolution des ressources. 46% craignent de manquer d’eau dans l’avenir, même si cette inquiétude s’inscrit surtout dans un avenir lointain (20% pensent manquer d’eau d’ici plus de 50 ans).

73% pensent parallèlement que les nappes souterraines, les rivières et les fleuves sont menacés. L’enjeu majeur de la préservation des ressources naturelles est bien compris (84%), de même que la nécessité d’investissements importants et de la mobilisation de chacun (particuliers, pouvoirs publics, mais surtout industriels et agriculteurs) vers cet objectif.

Néanmoins, les Français se montrent beaucoup plus réticents à l’idée de contribuer financièrement à la préservation des ressources en eau (seuls 49% sont prêts à payer l’eau plus cher dans cette optique). Les Français se montrent sensibles à la ‘consommation responsable’, un comportement s’illustrant par des gestes écologiques au quotidien :

• La quasi totalité d’entre eux se dit prête à privilégier les douches par rapport aux bains, à être attentive aux fuites,

• 87% à ne pas évacuer les produits polluants dans l’évier ou dans les toilettes

• 78% à éviter l’usage de pesticides et des désherbants chimiques.

Selon eux, se montrer attentif à la quantité d’eau que l’on consomme répond d’abord à un objectif d’économie financière (44%, + 6 points en un an), devant celui de préservation des ressources en France (28%) et de sauvegarde de la planète (24%, -7 points en un an).

Nathalie DAVOISNE - Tél : 01 42 56 20 00 - Mail : ndavoisne@cieau.com

L'édition 2011 du Baromètre "Les Français et l'eau" a été réalisée auprès de 1 000 individus âgés de 18 ans et plus, issus d’un échantillon national représentatif après pondération de la population française âgée de 15 ans et plus. Les entretiens ont été menés en face à face, à domicile du 19 avril au 2 mai 2011. Cette synthèse reprend les chiffres les plus marquants et les principaux enseignements de l'enquête.

Fermer Fermer

Publié le 15/04/2016 13:22   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  261557 visiteurs
  26 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 9 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
9 Abonnés